Un zoo vertical

Concours d'idée ARCHITECTUM

 

Thème de reflexion : Concours d’idée organisé par ARQUITECTUM pour la 

construction d’un zoo vertical dans le quartier de Puerto Madero de Buenos Aires (Argentine)


«Manimal tower» Une double tour ou se rencontrent l'Homme, la Nature et l’Animal.. Tel un ruban déployé symbolisant la rencontre de ces entités, la 

Manimal Tower s’érige au confluent de la cité argentine et du Rio Plata..
 
Concours d’idée réalisé en équipe avec  PAN Architecture (Jean-Luc Fugier et Matthieu Barbier-Bouvet) et CONSTRUCTO (Stéphane Flandrin)

 

 

Parce qu'il fait bon rêver un peu... Voici quelques réflexions idéalistes qui sont parfois des réponses à des concours d'idées, parfois des propositions spontanées. Dans les deux cas, ces réflexions illustrent une vision personnelle, libre de toute contrainte terre-à-terre. Paraphrasons Gustave Flaubert : "Ce qui me semble beau, ce que j'aimerais faire, c'est une enquête sur rien." L'acte de réfléchir n'est jamais vain, dans le pire des cas, il fait avancer le "Schmilblick" !

utopies

Le Mixarium

Concours d'idée EUROPAN 11

 

Thème de reflexion : création d’un nouveau quartier pour la ville de Reims 

sur les base d’un campus universitaire désaffecté.


Il s’agissait de proposer des «nouvelles formes d’habiter» laissant la part 

belle à la nature. 
Le projet devait se poser comme une alternative au mitage pavillonnaire.
Repenser simultanément intensité urbaine et contact avec la nature, 

réfléchir aux enjeux morphologiques de la densité en définissant un 

quartier qui entremêle nature et construction constituaient les défis à 

relever. Il était attendu de nouvelles synergies entre programmes pour 

promouvoir de nouvelles dynamiques sociales, de nouvelles performances 

environnementales avec l’ambition de réaliser un quartier sobre en énergie 
et à l’empreinte écologique quasi nulle.
Cette proposition : le « Mixarium » est donc un quartier qui a vocation à 

générer de la nature dans l’urbain, nature/support de bien être et nature/

terre nourricière. Il fragmente et distille les blocs programmatiques issus 

du zoning afin d’offrir à ses habitants une identité singulière, une richesse 

d’usages, de la mixité. Il s’érige comme l’antipode de la monotonie.


Concours d’idée réalisé en équipe avec Carole Lenoble (architecte DPLG) 

et Marie Lafond (architecte HMNOP)
 

 

Une Dune sur Mars

Proposition spontanée

 

A l'approche de Marseille-Capitelle Européenne de la Culture, 

l'idée était de proposer une intervention monumentale et éphémère -dont le mistral aurait décidé de la fin-. En effet la proposition consistait à poser une dune au dessus du noeud autoroutier du bassin du Carénage. Une oeuvre à la fois sculptulale et praticable. A la fois artistique et urbanistique, hors-propos et contextuelle...

Il parait que le désert avance, alors un jour peut-être..

 

Centre Bourse : décollage immédiat.

Proposition spontanée

 

L'idée de cette proposition réside dans la contestation du projet officiel. Cette contre-proposition admet la beauté inhérente du projet originel. Elle tente, plutôt que de procéder à un lifting douteux des façades puissantes en béton, de résoudre la problématique urbaine posée par cet édifice qui s'érige comme une barrière physique infranchissable pour le citadin.

La contre-proposition envisage donc de libérer l'espace au sol pour le rendre au citadin. Le vaisseau de la Bourse décolle pour fluidifier le noeud urbain qu'il congestionnait jusque là.

 

Reflexion menée avec Patrick Verbauwen, Julia Steinke et Carole Lenoble, architectes.

 

© 2018 by Julien Isnard

.......................................................................................................................................................................................................................................................................

Vue intérieure du zoo