On pourrait dire que  Julien commence à appréhender son futur métier lors de son entrée à l'Ecole d'Architecture de Marseille. Mais cette rencontre avec l'Architecture trouve ses racines bien plus loin, dans son enfance. Jeune, il développe un goût terrible pour le dessin, support d'expression idéal de ses émotions notamment nées de la découverte du monde qui l'entoure (paysages, personnes). Cette découverte est d'autant plus vaste que Julien vit la plupart de son enfance en Afrique. En France, il y rentre pour les vacances, puis finalement vers 12 ans. De l'Afrique, il en garde plus qu'un souvenir, un goût vivace.

 

En 2006, Julien est diplômé d'Architecure, diplôme félicité par son jury. C'est parti, il troque son statut d'étudiant pour celui de travailleur freelance.

C'est alors que commencent pour lui des collaborations dans diverses agences locales et internationales. L'apprentissage du métier se fait quasiment sur le tas, tant diffère la théorie enseignée à l'école de la pratique dans le monde du dehors.

 

Ainsi, au fur et à mesure,  tous les angles de la profession sont abordés. Une à une sont explorées les facettes du métier. Une à une sont intégrées les compétences nécessaires à la pratique du métier.

En 2012, Julien s'inscrit à l'Ordre des Architectes pour se jeter dans le grand bain.  

 

En parallèle de son travail auprès de ses confrères et aînés, il mène à bien ses propres affaires en tant qu'architecte indépendant. Fort de ses expériences à l'étranger, Julien continue de développer son goût pour le renouveau et d'aiguiser sa curiosité. Il aime relever les défis et s’aventurer dans des champs inexplorés.

A ses yeux, l’Architecture est la discipline idéale pour se confronter à la partie mouvante du monde : rien n’est figé et tout reste à faire !

C’est donc avec le même plaisir et la même envie qu’il aborde chaque nouveau projet. C’est à chaque fois la possibilité d’une remise en question qui lui est offerte. C’est aussi immanquablement une occasion d’avoir de nouveaux interlocuteurs, de travailler sur un site différent et ce, dans un contexte à chaque fois unique. La commande n'est jamais identique, la mission est toujours nouvelle, l'engagement demeure quant-à-lui invariable.

 

Julien savoure le plaisir de pouvoir disposer  d’ingrédients inédits et de faire appel à son expérience et à son imagination, pour proposer une recette spécifique et originale, adaptée à la singularité d’une commande donnée. Le dialogue et l’écoute sont, selon lui, nécessaires pour établir la confiance qui est la clé et le moteur de la créativité. Les acquis sont les catalyseurs de la production. La passion, quant-à-elle, assure la garantie du travail bien fait.

 

Julien Isnard voit l’architecture comme un jeu subjectif sérieux où la solution n’existe pas mais d’où le consensus est exclu. Il s’agit de se rapprocher d’une vérité rationnelle, d’appliquer -tant que faire se peut- les fondements théoriques de cette "science inexacte" qu'est l'Architecture, tout en ayant recours aux digressions nécessaires à l’humanisation du Projet Architectural.

 

 

Bio-éthique

© 2018 by Julien Isnard

.......................................................................................................................................................................................................................................................................